7idp Enduro Series #4 Les Orres

7idp Enduro Series #4 Les Orres

Tribe-Events
Tribe-Events
Vidéo de vtt
Publiée le le 28 juillet 2016

287 vues

L’avant-dernière manche de la saison 2016 des 7idp Enduro Series s’est déroulée dans la majestueuse station des Orres au coeur des Hautes-Alpes.

Avec une fin de saison toute proche et des écarts de points qui se réduisent de plus en plus, la tension entre les pilotes était palpable. S’ajoutant à cela une météo capricieuse jonglant entre plein soleil et rideau de pluie, rien de mieux pour jouer sur les nerfs des riders.

Le format de la course avait été optimisé pour un profil très endurant avec de longues spéciales physiques, un dénivelé négatif brûleur de disques, un terrain varié entre ouverture des cimes sur de la roche pilée et des racines glissantes dans le sous-bois afin de donner la possibilité à tous de s’exprimer le mieux possible sur des trajectoires bien reconnues.

La journée de samedi proposait deux spéciales chronométrées dont la deuxième devait être répétée deux fois. La météo de l’après-midi est malheureusement venue couper l’herbe sous les pieds des organisateurs en les contraignant à raccourcir la spéciale 2 et à ne la faire courir qu’une fois en partant de la moitié du parcours.

Certains pilotes ont pu tirer avantage de cette situation sensible pour d’autres, à l’image de Ludovic Oget très à l’aise dans les trails boueux ce qui lui a permis de s’imposer avec 10 secondes d’avance sur son second Irenée Menjou.

La journée de dimanche a été plus clémente au niveau de la météo. Sur une longue spéciale de plus de 8 minutes, roulée 4 fois dans la journée, ( une fois en run de reco et chronométrée 3 fois ) les pilotes ont pu démontrer tout leur talent gagnant en confiance après chaque run sur des segments qu’ils pouvaient anticiper de plus en plus vite.

Dans cette longue spéciale très pentue, dotée de multiples virages « piégeux » la force physique était un élément à ne pas négliger pour arriver jusqu’au bout. C’est donc dans un final dramatique qu’Irenée Menjou sort du lot en s’emparant de la première place du podium et de la première place du général avec un Ludovic Oget qui crève malheureusement dans la dernière spéciale et un Camille Servant qui évite le crash à 20 mètres de l’arrivée mais qui sort du tracé et prend des secondes de pénalité. 

Chez les dames Morgane Such s’impose sur la première place du podium, suivie de près par Morgane Jonnier victime de problèmes mécaniques durant la première journée de course mais qui prend la tête du classement général. 

Les juniors quant à eux s’affirment de plus en plus dans la communauté des pilotes professionnels en manifestant régulièrement leur présence dans le top 10 du scratch.

La cinquième et dernière manche des 7idp Enduro Series 2016 à Samoëns s’annonce donc plus que prometteuse.  

Vidéos associées