GANGS of THYON 2013 by Völkl _ SKI

GANGS of THYON 2013 by Völkl _ SKI

dKdhu
dKdhu
Vidéo de ski
Publiée le le 08 mars 2013

5 684 vues

8th GANGS OF THYON
Samedi 2 et dimanche 3 mars 2013
Thyon – 4 Vallées, Valais, Suisse

« Central Park » et « Chamonix » remportent le GANGS
OF THYON 2013 !

Week-end d’anthologie sur le CentralPark de Thyon ! Une météo parfaite a accompagné la 8ème édition du GANGS OF THYON samedi et dimanche. La « Battle » de samedi a été remportée en
snowboard par le crew « Central Park » et en ski par le crew français « Chamonix ».
Une trentaine de riders ont ensuite participé dimanche au « Big Air Contest » ainsi qu’à l’événement bien « old school » organisé en collaboration avec Darius Heritschian: l’Entracte. Que du bonheur…

SAMEDI 2 MARS : THE CREW BATTLE
L’édition 2013 de la « Battle » restera gravée dans les Annales avec pas moins de 19 crews inscrits (10 en snowboard et 9 en ski) ! Quelques équipes de riders âgés de moins de 16 ans ont également pu participer cette année, ce qui est une grande première dans l’histoire du GANGS OF THYON.

La cuvée 2013 a tenu toutes ses promesses avec un niveau particulièrement élevé, tant chez les skieurs que chez les snowboardeurs. Les équipes composées de quatre riders ont tout d’abord dû passer par l’étape des qualifications le matin. Elles ont
toutes eu plusieurs runs sur la ligne noire du snowpark (3 sauts, 2 lignes de modules de jib) pour convaincre les juges de les qualifier pour la finale du GOT l’après-midi.

_La finale
SNOWBOARD
Crews qualifiés :
- CENTRAL PARK : Johan Gaume, Carlos Gerber, Olivier Dubas, Djoh Arnould
- VÖLKL : Rüedi Moritz, Fabio Prosdocimi, Alphonse Cedric, Lars Popp
- LES VERRES MALINS: Julien Cavé, Hugo Serra, Maxime Bérard, Ata Walpa
- YING YOUNG CREW : Fabrice Meier, Steeve Meier, Axel Gassman, Tristan Shenker

Première grosse surprise de la journée : les FLOCONS NOIRS BRULENT TES SKIS –tenants du titre- composés
de Tonton Holland, Eman Robert, Damien Henzelin et Nico Tille ont renoncé le matin même à participer au GOT
2013 pour des raisons de blessures. La voie vers la victoire semblait donc à portée de main des autres crews après ce désistement de dernière minute.

La première demi-finale a mis aux prises les CENTRAL PARK aux VÖLKL. Les riders locaux ont clairement dominé avec des runs très engagés. C’est donc sans problème qu’ils ont accédé à la grande finale après les trois runs face aux riders du sponsor principal de l’édition 2013 du GANGS OF THYON. Cela s’est par contre joué de
peu dans l’autre demi-finale opposant les VERRES MALINS aux YING YOUNG CREW. Les deux équipes ont toutes deux enregistré quelques chutes durant leurs runs. Mais un cab 720° envoyé par l’un des riders des VERRES MALINS a finalement fait la différence auprès des juges.

La finale a donc réuni CENTRAL PARK et VERRES MALINS. Les deux crews ont eu trois runs pour se départager. Le niveau a encore monté d’un cran lors de cette ultime confrontation chez les snowboarders et le public a eu droit à un magnifique spectacle tant sur les sauts que sur les modules de jib. Le team CENTRAL
PARK a toute de suite montré qu’en tant que crew local il maîtrisait parfaitement son sujet. Carlos Gerber n’a pas
hésité à tenter à plusieurs reprises un double cork sur le deuxième saut (!). Même si ses réceptions n’étaient pas parfaites, les juges ont apprécié son engagement. Le titre s’est plus particulièrement joué sur les modules de jib situés en bas du snowpark où les VERRES MALINS ont montré un moins bon niveau que leurs adversaires. Le GANG OF THYON 2013 en snowboard est donc revenu aux CENTRAL PARK !

Le podium en snowboard :
1. CENTRAL PARK
2. VERRES MALINS
3. YING YOUNG CREW
4. VÖLKL

SKI
Crews qualifiés:
- TEAM CHX : Tim Picq, Raphaël Vouillamoz, Gaël Adam, Baptiste Causse
- VÖLKL: Louis Chevalley, Rémi Chittaro, Alex Benz, Sébastien Rey, Vincent Schmid
- SWAGETTIS YOLOGNAISES: Yvan Métrailler, Alex Neurohr, Tom Boerlin, Anthony Vuignier
- K2 : Florian Bruchez, Camille German, Florian Rumo, Steven Hager

Du côté des skieurs, les demi-finales ont été très serrées. Les quatre crews qualifiés ont tous fait preuve d’une technique et d’une fluidité irréprochables lors de leurs runs. Entre les riders français du TEAM CHX et les VÖLKL, la différence s’est faite sur la ligne de saut où les seconds n’ont pu éviter quelques chutes. Le dernier point pour accéder à la grande finale est donc revenu au tenant du titre. Dans l’autre demi-finale, c’est le style et surtout
l’amplitude des SWAGETTIS YOLOGNAISES qui leur ont permis de battre le crew K2.

La finale s’annonçait dantesque et elle n’a pas déçue… Les skieurs français ont aligné des runs très propres et extrêmement engagés (la distance entre les riders était de moins d’un mètre sur les sauts !). Côté figures, les juges ont été particulièrement impressionnés par le double flat 720° de Tim Picq sur le deuxième saut. Difficile
donc pour les SWAGETTIS YOLOGNAISES de rivaliser face à un tel niveau. Un joli cork 720° et un magnifique double tail sur les sauts n’y ont rien changé, les juges ont décidé d’accorder pour la deuxième année consécutive au TEAM CHX !

Podium en ski :
1. TEAM CHX
2. SWAGETTIS YOLOGNAISES
3. K2
4. VÖLKL

DIMANCHE MATIN : BIG AIR CONTEST
L’énorme soirée animée par KYA BAMBA à la discothèque l’ « Undergound » des Collons samedi soir a pesé lourd sur l’effectif des riders attendu pour le BIG AIR CONTEST dimanche matin.

Sur tous les crews engagés lors de la BATTLE du samedi, seuls dix snowboarders et dix-huits skieurs ont réussi à émerger à temps pour rider le troisième saut du CentralPark. Mais le spectacle a heureusement été assuré grâce notamment à Rüedi Moritz et son cab 720° indy super propre qui lui a valu la première place en snowboard. Les juges ont également été surpris par le back 720° mute de Joël Strecker qui a clairement montré qu’il avait encore de beaux restes. Le podium est complété en snowboard par Lars Popp et son front 540° stale fish.

Chez les skieurs, la victoire est revenue à Alex Benz (double cork 1080° très engagé et fluide). Un double cork d’une amplitude considérable a permis à Tim Picq d’accéder à la deuxième place. Aymeric Periard a lui réussi à plaquer un switch double cork 900° qui lui a valu la troisième place.

Podium en snowboard :
1. Rüedi Moritz -> CHF 500.-
2. Joël Strecker -> CHF 300.-
3. Lars Popp -> CHF 200.-

Podium en ski :
1. Alex Benz -> CHF 500.-
2. Tim Picq -> CHF 300.-
3. Aymeric Periard -> CHF 200.-

DIMANCHE APRES-MIDI : « L’ENTRACT : no spin to win »
Après les double cork et les cab 720° très acrobatiques du matin, place au fun avec l’ « ENTRACTE », un concours de « Straight Airs » ! Darius Heritschian a proposé aux riders de revenir aux sources du freestyle le temps d’un après-midi. But : retrouver la créativité mais aussi la simplicité du snowboard. Des valeurs qui tendent
à se perdre à l’heure actuelle au sein du milieu freestyle.

Les juges avaient pour critère l’originalité, la variété, la créativité mais aussi le style et l’amplitude des riders. A l’issue de la session, cinq titres ont été décernés :

- L’astronaute : Dan Premand (180° nose + tail avec une énorme amplitude)
- Le virtuose : Max Jaccoud (back 180° japan)
- L’élastique : Lars Popp (meilleur tweak)
- La Diva : Xavier Marty (meilleur rider de la session avec notamment un 180° double shifty)
Un prix était également prévu pour les skieurs :
- Le daffy : Max Cepi (180° shifty)

Tous se sont vus remettre un trophée unique réalisé en collaboration par L’artiste JMZ et Max Carrera de l’atelier de création Stamp.

TOUTES LES INFOS SUR LE GANGS OF THYON :
www.thyonfreestyleresort.com

Vidéos associées